Pourquoi pratiquer une activité physique ?

La pratique régulière d’une activité physique a de très nombreux bienfaits, souvent plus larges que ce que l’ on imagine.
Elle permet :

les_bienfaits_activites_sportives

Conservation de l’autonomie :

Conserver de la force musculaire c’est pouvoir maintenir ses déplacements et rester le plus longtemps possible autonome.

Bénéfice cardiovasculaire :

Une activité cardiovasculaire améliore à la fois la fonction cardiaque (diminution de la fréquence cardiaque de repos et d’effort) ainsi que la fonction respiratoire et cardiaque. Pratiquer régulièrement protège contre la survenue des maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde et angine de poitrine) et ce quel que soit l’âge.

Poids :

Bouger consomme des calories et permet de conserver un tonus musculaire pour diminuer l’insulino-résistance (facteur d’obésité et de diabète). Pratiquer une activité régulière réduit le risque de diabète et aide à mieux équilibrer les chiffres de glycémie.

Ostéoporose :

L’activité physique est également un élément de prévention essentiel pour garder des os solides et prévenir ainsi l’ostéoporose.

Hypertension artérielle :

L’activité physique diviserait par deux le risque d’hypertension chez les patients ayant une activité physique régulière.

Obésité :

Le sport est aussi utile pour lutter contre diverses pathologies. Même si l’activité physique ne permet pas d’éviter le surpoids, elle peut aider à maintenir un poids normal. Elle contribue par ailleurs à maintenir une perte de poids et à prévenir une reprise.

Lombalgies et maladies musculo-squelettiques :

Pour traiter et prévenir les lombalgies, il est conseillé d’avoir un quotidien aussi actif que possible et donc de pratiquer du sport. Cela permet également de prévenir la récurrence des symptômes. Le renforcement musculaire occasionné lors des exercices physiques est aussi bénéfique pour les rhumatismes inflammatoires chroniques.

Dépression et anxiété :

L’activité physique a également des conséquences positives d’ordre psychologique. Elle atténue ainsi le stress, les dépressions et les anxiétés.

Maladie d’Alzheimer :

Dans la maladie d’Alzheimer, elle joue aussi un rôle auprès des malades qui voient leur taux de mortalité et leur risque de chutes diminuer.

Lutter contre le cancer :

Selon l’Institut national du cancer, l’activité physique permet de réduire les risques de récidive et améliore la qualité de vie des personnes atteinte de la maladie.

Chez les enfants et adolescents :

Enfant, le sport influe sur l’état de santé en ralentissant par exemple l’évolution des facteurs de risque responsables des maladies chroniques. Durant l’adolescence, il permet d’avoir une meilleure estime de soi, une réduction du stress et de l’anxiété.

Augmentation de l’espérance de vie :

Augmenter la longévité est un des atouts de l’activité sportive en diminuant notamment la mortalité due à différentes maladies chroniques. Avec 92 minutes de sport par semaine, la vie est prolongée de 3 ans. Vieillir en bonne santé et garder des fonctions immunitaires efficaces plus longtemps font partie des avantages des exercices sportifs.

Améliore le sommeil :

L’activité physique optimise en effet le sommeil, sur la qualité et la quantité.